Home » 2017

Yearly Archives: 2017

Assemblée générale 16 juin 2017

l’Assemblée générale de l’Association des Usagers et des Partisans de l’Aéroport de Rouen se tiendra

le vendredi 16 juin 2017 à 17 heures 30
Aéroport de Rouen Vallée de Seine
Salle de réunion de l’Aéro-Club de Rouen Normandie

Sur l’ordre du jour suivant :
– Compte-rendu d’activités
– Exposé de la situation réelle de l’Aéroport
– Renouvellement (du tiers sortant) des Membres du Conseil d’administration
– Elaboration de la nouvelle stratégie de défense mais aussi de promotion de l’Aéroport et des activités des Usagers de la plate-forme

Par ailleurs, nous vous rappelons que tous les membres doivent être à jour de leur cotisation à l’Association.

Pour ceux qui n’auraient pas encore pu procéder au règlement de leur cotisation annuelle (dont le montant a été fixé à 20 euros pour les membres actifs, 10 euros pour les membres sympathisants et à 100 euros au moins pour les membres bienfaiteurs), nous vous invitons à le faire sans délai soit auprès d’un Membre du Bureau, soit par voie postale (en adressant votre chèque libellé au nom de l’Association des Usagers et des Partisans de l’Aéroport de Rouen, Boite postale 57 à 76520 BOOS) ou encore en vous connectant sur le site Internet

2017 année de renaissance pour l’Aéroport.

Alors même qu’il était donné pour mort voilà un an, l’aéroport de Rouen semble retrouver un élan et un retour en grâce dont on ne peut ici que se féliciter. Après avoir analysé les enjeux d’un tel équipement pour une Métropole et sans doute compris les risques de ne plus pouvoir en bénéficier, le Syndicat Mixte (Métropole CCI et Matmut) semble vouloir faire preuve d’une réelle volonté d’accompagner positivement ce dossier.

Après presque une année d’attente et d’annonces faisant suite à la déclaration d’intention de mars 2016, les premiers signes positifs de la mise en mouvement se font sentir. La nomination d’une nouvelle direction en la personne de Madame Derome dont le parcours professionnel semble en adéquation avec le projet visé en est un. Le retour prochain d’une gestion directe avec, nous pouvons le penser, un meilleur contrôle et une transparence de l’utilisation des fonds alloués au développement de la structure et de son activité en est une autre. Le souhait désormais clairement affiché de développer les activités existantes (service public, aviation d’affaire, transport sanitaire, aviation de loisir et formation) ainsi que la reprise de vols réguliers et saisonniers doit permettre de mettre fin à cette remise en cause permanente de l’utilité du site. Aussi la Métropole doit elle au plus vite et au même titre que les autres équipements publics qu’elle gère, donner les moyens et susciter l’envie d’utiliser la plate-forme aéroportuaire Rouennaise. Ce ne sont pas à ce titre les idées qui manquent. A commencer par son inauguration qui depuis 26 ans n’a toujours pas eu lieu!

Trop de temps a été perdu dans la recherche de « solutions alternatives ». Ni Deauville, ni Beauvais, ni Caen ne peuvent apparaître comme des solutions crédibles ou efficaces pour répondre aux critères d’un aéroport de proximité pour une aire urbaine de 670.000 habitants. Alors que le transport aérien poursuit sa croissance à peu près partout en France et en Europe, notre Métropole ne doit pas, ne peut pas rester en dehors du mouvement. La compétition pour attirer entreprises et nouveaux habitants (voir pour conserver ceux en place) se joue aussi sur la crédibilité et l’efficience des équipements de transport.